Je recherche

Les associations ont voix au chapitre

Patients
Les associations ont voix au chapitre

La Commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQ) est devenue la Commission des usagers (CDU). Ses missions sont élargies. Explications avec Marie-France Barreau, directrice de la clientèle, qualité, gestion des risques, et Nadine Joseph-Henri, juriste.

Qu’est-ce que la CDU ?

Marie-France Barreau : Il s’agit d’une commission au sein de laquelle l’hôpital collabore avec les associations d’usagers. Nous y abordons des thèmes larges sur les droits des usagers, les projets qualité et gestion des risques, le programme des sous-commissions qualité (Comité de lutte contre les infections nosocomiales, contre la douleur, alimentation et nutrition…). Nous présentons les nouvelles organisations de services quand il y a lieu. En retour, les représentants des usagers suggèrent des solutions tout en prenant en compte nos contraintes. Les échanges sont libres et ouverts.

Comment fonctionne cette commission ?

Marie-France Barreau : Nous organisons en moyenne huit réunions par an, d’abord en commission élargie, c’est-à-dire avec un représentant de chacune des 26 associations membres de la CDU puis en comité restreint avec quatre représentants des usagers désignés par l’Agence régionale de santé pour siéger à la Commission(1). Désormais, en plus des contentieux et des réclamations, nous sommes tenus de les informer des événements indésirables graves et de la politique qualité en générale.

Nadine Joseph-Henri : En devenant la CDU, la Commission peut également élire un président ou un vice-président parmi les représentants des associations. C’est le cas de Christian Piot, membre de l’Unafam, qui est vice-président de la CDU, présidée par Bruno Faulconnier, directeur de l’hôpital.

Quelles ont été les dernières recommandations faites par la CDU ?

Marie-France Barreau : En 2017, la CDU a fait plusieurs recommandations notamment sur la communication de comptes rendus ou de résultats au patient dans des délais raisonnables, l’information à donner au patient sur l’organisation du service par exemple, un meilleur accès aux secrétariats pour des prises de rendez-vous... des sujets sur lesquels nous travaillons.

 

(1) L’Unafam, Argos 2001, Génération mouvement, La Ligue contre le cancer.

 

Réalisation

Intuitiv